L'homophobie et xénophobie, l'urgence est à l'éducation !

Dans quel type de société voulons-nous vivre ? Quel sens donnons-nous à la différence de l’autre dans nos rencontres ?

L’homophobie est un fléau où la violence ne peut en aucun cas être banalisée. Aucune personne ne doit fermer les yeux sur l’importance de cet échec de la société.

Suite aux dernières agressions à caractère homophobe qui ont été perpétrées dans notre ville, John Joos, conseiller communal (Citoyen), souhaite rappeler les principes de base de liberté individuelle et de respect des différences qui constituent le capital démocratique d'une société libre et pluraliste. Nous appelons à une véritable prise de conscience de ces droits fondamentaux.

Respecter la vie, c’est respecter la diversité des sensibilités dont celle d’avoir l’orientation sexuelle que l’on ressent et qui ne relève et ne doit relever que d’un choix personnel uniquement. Celui-ci ne devrait jamais avoir une quelconque influence sur la perception des qualités intrinsèques et humaines de la personne concernée.

La recrudescence de ce phénomène de rejet et d’agressions trouve très certainement ses origines dans des carences éducatives chez ceux qui les commettent, déficit tant au niveau de l'information, des valeurs et de l’éducation transmises par les parents que dans celles dispensées par l’enseignement.

Il est impératif de promouvoir une meilleure compréhension de l’égalité par le développement d'une prise en compte positive de tout ce qui relève de la différence et de la diversité des orientations humaines et philosophiques d'un choix.

Ce sont là des valeurs essentielles d'une citoyenneté ouverte aux autres et à la diversité des sensibilités qu'il faut reconnaitre et respecter pour chacun d'entre nous.

Commentaires

Articles les plus consultés