Interview

Citoyen : Ce n'est pas un parti politique, c'est mieux!

Interview de John Joos, tête de liste CITOYEN, la liste aux communales de Mons. 22/05/2012

Citoyen, de quoi s’agit-il au juste ? Un parti ?

Ce n'est pas un parti politique, c'est beaucoup mieux!  C’est une dynamique démocratique, un carrefour où des citoyens comme vous et moi échangent des idées, des constats, des expériences et des compétences.

Il y a une crise de confiance et beaucoup de citoyens ne se situent pas ou plus dans les logiques traditionnelles des partis. Chaque citoyen est pourtant porteur d’idées, de projets et s'est forgé une opinion à partir d'une expérience, une vision politique et parfois une véritable expertise de terrain, …

L'idée consiste aussi à renforcer l’égalité des chances en permettant l’émancipation politique des citoyens. Il s’agit d’amener ceux qui le souhaitent à conquérir une légitimité, une reconnaissance démocratique...

Au-delà du débat d’idées, Mons Citoyen 2012 veut permettre au citoyen d’exercer son droit politique, celui qui consiste à se présenter aux élections communales en dehors des partis.

En Belgique, le droit de vote est obligatoire, c’est très bien mais force est de constater qu'une tranche importante de la population belge ne sait pas pour qui voter avant d’arriver aux urnes. Je suis convaincu qu’en dehors des partis, tous les citoyens doivent être représentés aux élections mais aussi avoir le droit de se présenter en dehors d’une grosse structure que peut être le parti …

Et pour ce faire, il faut rester créatif, orignal et inventer des nouvelles formes, la démocratie a besoin de respirer! Des montois veulent lui donner les moyens !

A « Mons Citoyen », vous êtes de gauche, de droite ? Du centre ?

La citoyenneté a ses propres repères, c’est un espace qui n’appartient pas à une idéologie spécifique... ou qui les contient toutes devrais-je dire, y compris celle de vouloir rester neutre!

J’ajouterai que l’important pour les citoyens, ce n’est pas de valoriser une idéologie ou couleur politique mais plutôt de mettre en évidence des personnes avec leur expérience et leur projet. Que la sensibilité d’un candidat soit de gauche, de droite ou du centre, chaque citoyen l’exerce à sa façon ...

Par contre, il est clair que nous repoussons les idées extrémistes qu’elles soient de gauche ou de droite!

Aux dernières élections de 2006, les montois ont exprimé un ras-le-bol, ils ont tiré la sonnette d'alarme, la responsabilité politique est d'y répondre!

Concrètement, de gauche à droite en passant par le centre, je pense que nous voulons tous le meilleur pour les habitants de Mons et de ses 19 communes!

Alors une équipe derrière Mons Citoyen? Avec quel programme ?

Oui, une équipe motivée qui est bien déterminée à mener le projet au-delà du 14 octobre, jour du scrutin!

Nous en sommes à la cinquième rencontre et je dois dire que les choses ont très bien avancé. Les débats sont parfois tendus et ça me fait plaisir, … ça prouve que la démocratie a besoin d‘un vrai débat de fond!

Pour le programme, laissez-moi commencer par vous dire qu’attendre tout du politique, c'est lui permettre de tout nous promettre,... Un programme, ce n’est pas un ensemble de promesses, c’est un contrat d'engagement! Il faut rompre avec toutes les formes psychologiques du clientélisme! Changer les mentalités me semble la seule manière équilibrée d’avancer, …

C’est pour cette raison que de manière générale, Mons Citoyen 2012 appelle à la responsabilité politique mais également la responsabilité individuelle de chaque citoyen. Le fait que de simples citoyens s’engagent en politique est un premier pas.

Certains débats sont devenus incontournables sur Mons. La culture et les artistes locaux, l’économie locale, la sécurité dans certains quartiers, la mobilité, la problématique « parking », la qualité de nos trottoirs et le cadre de vie, la propreté, la proximité des services publics, le logement, et bien d’autres dont deux qui me tiennent particulièrement à coeur: l'éthique dans la gestion publique et l'engagement politique!

Nous avons donc fait le point et aurons surement l’opportunité d’en débattre avec les citoyens et les autres partis!

De notre côté, nous avons des questions, des propositions nouvelles parfois dans les manières de faire: la ville a mis beaucoup d'énergie et de moyens sur des projets qui n’ont été et ne seront pas forcément au bénéfice de tous ... Ou d'autres n’auraient pas du être une priorité absolue pour Mons!

Il y a énormément à dire sur beaucoup de plans et il faut se donner des moyens au-delà de la période électorale qui ne dure que quelques mois! De ce côté, je sais que les montois comprendront notre démarche!


Vous préparez une nouvelle liste composée de candidats, des noms?


Le dimanche 14 octobre, les citoyens auront la possibilité de voter pour la liste CITOYEN sur l'entité de Mons. Nous nous sommes mis au défit de livrer aux électeurs montois un minimum dix candidats pour cette première aux communales de 2012!

Des citoyens se sont manifestés et j’espère pouvoir en présenter une partie cette fin de mois de juin! Il faudra faire des choix en respectant les règles notamment de la parité, et ce n’est pas plus mal!


Notre appel reste ouvert à toutes et à tous!

Nous devons comme chaque groupe, observer et respecter l’agenda électoral!
Nous prévoyons très prochainement une conférence publique pour communiquer sur l'arrivée des nouveaux candidats! Je leurs laisserai l’honneur de se présenter.
Le blogger Citoyen

Commentaires

Articles les plus consultés