Nos propositions

Des idées à décider ensemble ... 


Des candidats, des valeurs et des idées! 

  1. Emploi et économie locale :
  1. Sécurité :
  • Permettre à la police de se réapproprier pleinement ses missions premières;
  • Prendre des mesures concrètes pour dissuader les personnes malveillantes de venir s’installer à Mons et lutter contre la fraude sociale, notamment en intensifiant la collaboration entre la Police, l’administration communale et le CPAS ;
  • Implanter des commissariats de proximité dans les quartiers « sensibles » ;
  • Améliorer le délai de traitement du suivi des plaintes au sein de l’administration de police ;
  • Poursuivre plus sévèrement les établissements « nocturnes » qui ne respectent pas ou contournent le règlement de police concernant la vente d’alcool ;
  • Multiplier les initiatives de sensibilisation sur les risques de violence liés à l’usage abusif d’alcool et à la consommation de drogue dans des zones fréquentées par les jeunes ;
  • Renforcer la prévention contre l’incivisme dans les transports en commun ;
  • Convier sur le terrain et encourager les associations et les institutions à caractère social à coordonner des actions ciblées en matière de prévention générale;
  • Soutenir le travail des associations dont la mission est d’encadrer les problèmes de maraudage et mendicité.
  1. Mobilité et stationnement:
  • Garantir des zones de stationnement dans toutes les communes et plus spécifiquement où les commerces se développent ;
  • Améliorer l’organisation, la sécurité et la visibilité de tous les parkings par la présence d’infrastructures d'accueil, d’éclairage et de caméras de surveillance ;
  • Réinstaurer la gratuité de la carte « riverains » pour les habitants du centre-ville ;
  • Instaurer une carte « commerçants» à prix réduit et à horaire convenu pour les commerçants et travailleurs du centre-ville ;
  • Encourager la pratique du covoiturage et des voitures partagées ;
  • Encourager le secteur des « taxis sociaux et collectifs » pour les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite ;
  • Aménager par des infrastructures adéquates, des itinéraires destinés aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes ;
  • Aménager les emplacements pour personnes invalides à des endroits plus appropriés ;
  • Encourager la pratique du vélo et la mobilité douce par la mise en place d'un réseau cyclable de qualité assurant la sécurité des usagers et d’itinéraires reliant les différents quartiers et communes.
  1. Logement :
  • Encourager la vente de logements sociaux - décents ou nouveaux - afin de faciliter l’accès à la propriété aux personnes à faibles et moyens revenus ;
  • Prévoir et développer une politique de logement de première ligne répondant aux situations d’urgence ;
  • Poursuivre et renforcer la lutte contre le logement vide, insalubre et non réglementaire, qu’il soit privé ou public, individuel ou collectif ou « Etudiant » ;
  • Encourager le logement intergénérationnel afin de rompre l’isolement des personnes âgées;
  • Favoriser l'émergence d'une représentation unique et démocratique des locataires, qui soit extérieure aux institutions de la ville et aux sociétés de logements, par la mise en place d’un syndicat des locataires ;
  • Multiplier les actions de dialogue et de rencontre entre « propriétaire et locataire » ;
  • Renforcer l’action et la visibilité des Agences Immobilières Sociales ;
  • Aménager par des infrastructures adéquates des rues et des quartiers auxquels l'accès des camions de pompiers est difficile voire impossible.
  1. Environnement & propreté:
  • Réinstaurer la distribution d’un minimum de sacs gratuits par habitant ;
  • Réinstaurer le ramassage des encombrants par un système de collecte à la demande (enlèvement gratuit limité en M3 par an et par ménage) et organiser un ramassage des encombrants pour les étudiants en fin de période scolaire ;
  • Instaurer plus de « Journées Propreté » et poursuivre plus sévèrement le dépôt de déchets sauvages ;
  • Sensibiliser les citoyens au respect de l’environnement, au développement durable et à la consommation responsable des ressources naturelles ;
  • Favoriser le développement de l’utilisation des énergies vertes et renouvelables ;
  • Sensibiliser les citoyens à un tri plus écologique des déchets ménagers ;
  • Encourager la diminution de production des déchets par habitant et informer des alternatives existantes ;
  • Mettre en place des cendriers publics dans des endroits ciblés ;
  • Poursuivre la protection et le classement de « zones vertes ».
  1. Sport :

  • Sensibiliser et conscientiser les jeunes et les moins jeunes aux effets bénéfiques de la pratique quotidienne du sport combinée à une bonne hygiène alimentaire ;
  • Encourager l’organisation d’évènements publics en partenariat avec les entreprises locales et les clubs de sport ;
  • Poursuivre un contrôle d’hygiène dans les salles de sport et responsabiliser celles-ci dans la prévention et la lutte contre l’utilisation des produits dopants ou dangereux dans ce secteur ;
  • Encourager la création d’emplois dans le secteur sportif, notamment dans les établissements qui mènent une politique irréprochable en termes de qualité, d’hygiène et d’accessibilité.
  1. Culture :
  • Démocratiser l’accès et diversifier l’offre culturelle ;
  • Garantir la diversité et la mixité des initiatives en rendant les infrastructures à vocation culturelle accessibles au plus grand nombre et également aux non professionnels ;
  • Valoriser prioritairement les projets de nos artistes locaux et leur travail de rue ;
  • Permettre une meilleure visibilité des initiatives et du travail d’associations issues du terrain ;
  • Renforcer le partenariat entre les institutions de la Ville et les associations culturelles par la concrétisation des engagements ;
  • Développer une politique de la culture reflétant la dimension multiculturelle de la population locale ;
  • Miser sur la création d’emplois durables dans ce secteur.

  1. Vie sociale et bien-être:

  • Développer des activités destinées à favoriser la rencontre entre les habitants d’un même quartier ou de quartiers voisins dans un esprit de convivialité ;
  • Aménager des aires de jeux pour enfants dans les parcs et zones vertes de la ville 
  • Augmenter l’offre des structures d’accueil pour enfants en bas âges (crèches et garderies de proximité à horaires flexibles) ;
  • Encourager l’accès à l’information (par exemple, Wifi gratuit, valorisation des bibliothèques communales et Médiathèque) ;
  • Multiplier et soutenir les maisons  de jeunes et les initiatives " jeunesse" ;
  • Multiplier la présence des toilettes publiques également accessibles aux personnes à mobilité réduite.


  1. Enseignement et Éducation

  • Développer des espaces de débats et de prises de parole pour les enfants au sein même des écoles ;
  • Privilégier pour les enfants l’accès gratuit à des espaces culturels, sportifs et éducatifs ;
  • Développer des structures d’accueil qui assurent l’intégration des enfants nécessitant un enseignement spécialisé.

  1. Éthique &Citoyenneté

  • Mettre en place un observatoire de la « Démocratie locale » ;
  • Organiser deux fois par an un débat public, pluraliste et ouvert sur la politique de la Ville (pas uniquement en période électorale) ;
  • Mettre en place une charte instaurant des méthodes de gestion transparentes des institutions et des associations gérées par les élus de la Ville ainsi que celle des sociétés publiques (visibilité des mandats redistribués dans les CA et des jetons de présence, contrôle des dépenses et des rémunérations diverses, attribution des marchés publics et des subsides, etc.) ;
  • Poursuivre un projet de démocratie consultative, contributive et participative via l'utilisation des nouvelles technologies et du développement d'un réseau propre à la commune.

Le premier objectif de CITOYEN est avant tout d’offrir une alternative démocratique permanente à la population. Notre souhait principal est de rendre à l’ensemble des habitants des 19 communes la possibilité de se faire entendre, et ceci à tout moment et pour l’ensemble des décisions avant qu’elles ne soient prises. Le citoyen doit pouvoir s’exprimer et ne plus être mis devant le fait accompli.

Dans le même ordre d’idée, il est essentiel pour nous de garantir la transparence totale pour chaque action entreprise. Le citoyen retrouve le droit de se poser et de poser des questions au-delà du 14 octobre 2012, il a le droit de demander des comptes, et il est en droit d’attendre des réponses claires, honnêtes et précises.
Nous nous engageons à respecter une éthique irréprochable et à nous montrer responsables dans chacune de nos décisions.

Afin de défendre et de favoriser le respect de l’autre et l’égalité des chances, nous refusons catégoriquement toute forme de jugements hâtifs basés sur des différences de pensées, d’origines, de classes sociales, d’orientations sexuelles ou autres. La même valeur et la même importance sont données à chacun, et il en va de même pour chaque idée émise.

Pour conclure, nous décidons d’adopter une démarche de citoyenneté, c’est-à-dire sans idéologie partisane spécifique. Nous voulons nous situer à égale distance des partis traditionnels et remettre le quotidien au centre du débat. Nous sommes ouverts à d’autres idées profitant à l’ensemble de la population de la commune.

Voici les propositions qui sont ressorties des différents débats et rencontres de notre plate-forme. Les candidats de la liste « Citoyen » s’engagent pour le bien de chacun des habitants des 19 communes de notre entité par une répartition équilibrée des actions, des moyens humains et financiers.





Stimuler l’emploi en protégeant la diversité et la qualité que nous offrent les entreprises locales.

  • Privilégier et favoriser la qualité et la durabilité des emplois au sein des entreprises locales ;
  • Encourager et aider les jeunes qui sortent des études à s’investir à Mons ;
  • Engager et responsabiliser les multinationales qui viennent s’implanter à Mons à fournir des garanties dans la qualité et la durabilité des emplois ;
  • Limiter le nombre de night shops et phone shops (et la présence de commerces similaires) par quartier en appliquant des mesures plus strictes avant l’obtention du permis d’exploitation ;
  • Encourager la création de commerces de proximité dans toutes les communes ;
  • Encourager le commerce équitable, le commerce bio ainsi que la consommation des produits artisanaux ;
  • Développer un projet phare « Mons Cœur en plage » en juillet-août, variante estivale d’été de « Mons Cœur en neige », impliquant les 19 communes et un maximum d’acteurs publics (jeunes, sportifs, associatifs, culturels et privés) afin de redynamiser le secteur HORECA et les commerces locaux.


Renforcer la sécurité par des actions et lutter contre le laxisme.




Assurer une mobilité fluide pour TOUS les usagers.
  • Intervenir plus rapidement et durablement dans la réparation des routes et des trottoirs dégradés ;



Défendre ensemble avec la ville, les propriétaires et les locataires, une politique du logement décent respectant et protégeant la vie.
 






Impliquer les citoyens et mettre en œuvre des moyens de protection de l’environnement et du cadre de vie.




Encourager la pratique du sport et faciliter son accès.
  • Se servir du sport pour faciliter l’intégration et l’éducation des jeunes dans la société ;


Mons 2015, une culture pour tous et par tous.



Recréer le tissu social entre les habitants.

Promouvoir des valeurs démocratiques chez les enfants dès le plus jeune âge et les inciter à devenir acteurs à part entière de la société.

De l’éthique et de la transparence dans la gestion.


Commentaires

  1. C'est avec attention et intérêt que j'ai lut vos propositions, je souhaite a tout les Montois et Montoise que celle-ci puisse concrètement voir le jour.
    L'aboutissement de vos propositions représenterait une réalité idéale et sans défaut. Malheureusement comme Platon l'exposait dans « L'allégorie de la caverne »le plus grand obstacle pour le changement est représentée par les même personnes qui en bénéficieraient.

    M. Marra

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés